10 difficultés de prononciation française pour les anglophones

Publié le 4 décembre, 2021 par Mylene dans Leçons de Prononciation  ▪  

français vs. anglais prononciation

Chaque langue a sa propre mélodie. Parler français signifie maitriser les sons mais également maitriser la mélodie de la langue française. Lorsqu’on apprend une langue, on essaie naturellement de rapprocher les sons et les structures de phrase de sa propre langue maternelle. En fonction de votre langue maternelle vous n’allez pas avoir les mêmes difficultés lors de votre apprentissage de la prononciation. Ci-dessous, je me base sur ma propre expérience d’enseignement afin de vous donner une liste des principales difficultés rencontrées par les anglophones.

Je vais noter ces idées dans l’ordre d’importance :

  1. le rythme syllabique
  2. les voyelles
  3. l’accentuation
  4. les liaisons
  5. les enchainements
  6. les voyelles u / ou
  7. les voyelles é / è 
  8. les voyelles nasales 
  9. le son /r/ 
  10. les consonnes sourdes

1. Le rythme syllabique

En français nous prononçons des syllabes et non pas des mots. Chaque syllabe doit être prononcée avec la même durée.

Exemple :

  1. com-
  2. por-
  3. te-
  4. ment.

2. Les voyelles

La syllabe se termine par une voyelle

80% des syllabes se terminent par une voyelle en français. Je parle des voyelles phonétiques.

Exemple :

Dans ce mot :

  • 3 syllabes se terminent par une voyelle prononcée : com, te, ment
  • une seule syllabe se termine par une consonne prononcée : por

Quelles sont les difficultés de la langue française ?

Pour mieux comprendre la prononciation, vous devez changer la façon dont vous prononcez habituellement les mots. La syllabe se termine par une voyelle en français alors qu’un anglophone a tendance à prononcer une consonne à la fin d’une syllabe.

je commence : il y a 3 syllabes : je-co-mmence

Dans ce cas le rythme du mot change et la prononciation de la voyelle « o » va également changer.

Ecoutez bien :

Il ne faut pas anticiper la consonne en français.

Comment se prononce les voyelles en français ?

En anglais la syllabe est plus longue et elle peut être accentuée. En français la syllabe est courte. Il ne faut pas prononcer 2 sons mais un seul son. Il faut éviter la diphtongue en fin de mot en français. La diphtongue est un type de voyelle dont le timbre change lors de l’émission du son. En français il n’y a pas de variation du son émis.

Exemple :

Pour prononcer une diphtongue en français, il faut qu’il y ait une semi-voyelle. Vous pouvez découvrir l’existence des semi-voyelles dans cet article.

3. L’accentuation

Quelle est la syllabe accentuée en français ?

L’accent n’est pas fixe en français. L’accent se situe sur la dernière syllabe d’un groupe de mots. Il n’y a pas un accent proprement parlé dans les mots mais dans les groupes de mots.

Exemple :

Il y a 3 groupes de mots dans cette phrase :

  • il y avait des moineaux
  • et des étourneaux
  • dans le jardin

L’accent est mis sur la dernière syllabe de chaque groupe de mots :

  • il y avait des moineaux
  • et des étourneaux
  • dans le jardin

4. Les liaisons

Pour prononcer des syllabes et non pas des mots il y a des astuces à connaitre. L’une de ces astuces est la liaison. Les liaisons permettent de lier les mots entre eux. Attention la liaison s’effectue au sein d’un groupe rythmique. Vous ne pouvez pas effectuer de liaisons entre deux groupes différents.
Exemple :

5. Les enchainements

Tout comme les liaisons, les enchainements vont permettre de lier les mots entre eux. L’enchainement est un phénomène naturel, il n’y a pas de règles à apprendre.
Exemple :

6. Les voyelles u/oU

  • Vous concentrer sur la postion de la langue. La langue touche les dents pour prononcer ce son.
  • Prononcer un seul son et non pas une diphtongue. La voyelle u doit être nette et courte.
  • Prononcer un son fermé. La bouche doit être peu ouverte.

7. Les voyelles é et è

En français, on retrouve des couples de voyelles dites « ouvertes » et « fermées ».

  • Voyelle ouverte : la bouche est plus ouverte, le son est plus aigu
  • Voyelle fermée :  la bouche est plus fermée, le son est plus grave

Les anglophones vont avoir tendance à prononcer un é ouvert en fin de groupe.

Exemple :

8. les voyelles nasales

Si votre langue maternelle est l’anglais, vous devez faire attention aux deux points suivants pour arriver à bien prononcer les voyelles nasales :

  • point 1 : prononcer une voyelle à l’oral. Il ne faut pas prononcer la consonne n.
  • point 2 : savoir quand est-ce que vous devez prononcer une voyelle nasale.

Exemple :

  • immenseimportant  : dans le premier mot im n’est pas une voyelle nasale ; dans le second mot im est une voyelle nasale.

9. Le son /r/

10. Les consonnes Sourdes

Les consonnes sourdes, /p/ et /t/ principalement, sont douces en français. Il ne faut pas aspirer et forcer ces consonnes. Au contraire vous devez accentuer la voyelle qui suit ou précède cette consonne.

Un guide visuel pour résumer les différences

Un guide visuel pour résumer les 10 difficultés de prononciation française pour les anglophones.

prononciation-francaise-vs-anglais-infographi

Continuez d’améliorer votre prononciation

Apprendre la prononciation seul est très compliqué. Vous avez besoin d’une personne pour vous indiquer et vous expliquer où se situent vos erreurs. Je propose de vous accompagner dans votre apprentissage. Réservez votre place pour recevoir des conseils personnalisés.

À LIRE AUSSI

Le rythme de la langue française

rythme francais

2 Responses to “10 difficultés de prononciation française pour les anglophones”

  1. Tony
    27 février 2022 à 9:43

    Je suis anglais.
    Une question comme le mot rose, y a-t-il des prononciations différentes par région pour « je commence »
    avec o ouvert en France ?

    • Mylene
      6 mars 2022 à 3:17

      Bonjour Tony, le mot rose se prononce avec un o fermé comme tous les mots qui se terminent par le son /z/. Cependant dans certaine région comme en Provence vous pouvez entendre un o ouvert. A bientôt.

Laisser un commentaire